On connaissait le e-commerce (e pour électronique), le m-commerce (m pour mobile). Désormais une nouvelle expression a fait son entrée dans le dictionnaire du geek : le f-commerce. Car on ne le répétera jamais assez, Facebook n’est pas qu’un simple réseau social pour ados, mais une véritable source de profit pour les marques.

On parlait de notoriété et de fidélisation, maintenant on va plus loin avec la naissance de nouvelles applications permettant de vendre directement sur Facebook.

Encore un nouveau maillon à ajouter aux stratégies de marques sur le web : le social shopping.

Le social shopping, c’est quoi ?

Le social shopping, ou encore shopping collaboratif ou communautaire, se base sur une expérience de consommation et d’achat partagée et enrichie par les internautes. Ce concept n’est pas nouveau. Les avis de consommateurs existent depuis longtemps sur internet avec des sites comme Ciao ou Twenga ou même directement sur les pages des produits. Ce qui va plus loin dans l’expérience de social shopping sur Facebook est le fait pour les marques de :

  • Profiter des dynamiques de leurs communautés et de leurs ambassadeurs influents.
  • Ne pas avoir à convaincre le client : il est déjà fan !
  • Ne pas avoir à l’attirer sur un site marchand : il se trouve déjà dessus.
  • Pouvoir créer de la rareté (donc du buzz) en proposant des promotions exclusivement réservées aux fans.
  • Avoir assez peu de détracteurs.

Comment ça marche sur Facebook ?

Plusieurs entreprises françaises et américaines se sont lancées dans le développement d’applications de boutiques en ligne à ajouter à une fan page.

> Boosket, l’application made in France

Voilà une application qui va faire parler d’elle dans les prochains mois. Boosket propose une boutique en ligne à installer en quelques minutes sur sa page. Voir la vidéo de démo.

Jusqu’à présent, cette appli permettait de présenter un produit, de le partager,d’ ajouter des étiquettes promotionnelles et de renvoyer l’utilisateur sur le site corporate au moment du paiement. Désormais, avec l’intégration des dernières avancées de Paypal X, Boosket permet aux utilisateurs de Facebook de réaliser des achats sans quitter la plate-forme sociale.

L’offre est partiellement gratuite. Des systèmes d’abonnement sont proposés pour les options les plus avancées, sur le modèle du « freemium ».

> Lengow, le roi de l’innovation

On connaissait Lengow pour ses solutions de diffusion de catalogue produits sur les comparateurs de prix, régie d’affiliation, etc., puis pour son module de gestion automatique de campagnes Adwords (et oui c’est lui).

Maintenant il s’attaque à Facebook avec son application shoppingBox. Tout comme Boosket, cette appli permet de présenter autant de produits qu’on veut, de les partager, mais aussi de les payer directement par Paypal sans sortir de Facebook, de tracker ses ventes (et donc calculer son ROI) et créer sa wishliste (pour le Père Noël…ou autre).

L’abonnement mensuel est de 19 €. Les clients ne se bousculent pas encore, mais ça devrait venir !

> Payvment, le n°1 sur Facebook

L’américain Payvment est pour l’instant indétrônable avec plus de 40 000 marchands équipés sur Facebook et pour cause : il est gratuit ! Il présente les mêmes caractéristiques avec en plus, une facilité déconcertante à lier plusieurs boutiques en ligne via Facebook Connect.

Le seul bémol est qu’il ne permet pas encore d’importer un catalogue entier. L’intégration doit se faire manuellement pour chaque produit, photo, prix, descriptif, etc.

En savoir (+)