AccueilRéférencement payantCréer une publicité Facebook respectant la limite de texte

Créer une publicité Facebook respectant la limite de texte

Si vous réalisez des publicités sur Facebook, il est une phrase que vous redoutez sûrement : « Alerte Publicités Facebook : votre publicité n’a pas été approuvée ».  Les Facebook Ads sont soumises à un examen qui analyse la quantité de texte présente dans l’image de l’annonce. S’il y a trop de texte dans l’image, la pub risque de pas être diffusée par Facebook.  On vous explique comment créer une publicité sur Facebook adéquate !

Sommaire de l’article

  1. Facebook propose un outil de vérification
  2. Un exemple de test d’image sur Facebook
  3. La règle des 20% de texte sur Facebook assouplie

1. Facebook propose un outil de vérification

Facebook met à votre disposition un outil de vérification du texte sur l’image, appelé également outil de superposition de texte ou outil de chevauchement de texte (qui remplace l’outil de grille précédent). Cet outil permet de tester vos images avant de les charger dans votre gestionnaire de publicités. Le principe est très simple : importez une image pour que Facebook y vérifie la quantité de texte présent et observez le résultat.

Outil de vérification du texte pour les publicités Facebook
Outil de vérification du texte Facebook

 

Facebook détermine 4 niveaux d’évaluation de texte présent sur une image.

  • Coche verte. Texte de l’image : ok. Votre publicité sera diffusée normalement.
  • Panneau jaune « attention ». Texte de l’image : faible. La portée de votre publicité risque d’être légèrement inférieure.
  • Panneau jaune « attention ». Texte de l’image : moyenne. La portée de votre publicité risque d’être très inférieure.
  • Panneau jaune « attention ». Texte de l’image : élevée. Votre publicité risques de ne pas être diffusée.

A proprement parler, en fonction du résultat, Facebook ne refusera pas forcément votre publicité, soit elle limitera sa diffusion auprès de l’audience que vous auriez définie, soit elle ne la diffusera pas du tout.

2. Un exemple de test d’image sur Facebook

Voyons les tests réalisés avec 2 images publicitaires créées pour la société de portage salarial DreamTeam Portage et sa plate-forme Job On Board :

2 essais du test de vérification de texte sur l'image avec DreamTeam Portage
Résultats du test avec l’outil de vérification de texte sur l’image

La première image, sur fond de photo, passe haut la main le test. La seconde, sur fond gris, doit être améliorée. En effet, Facebook ne garantit pas qu’elle soit diffusée à un maximum d’utilisateurs et lui attribue une note moyenne. Il va falloir retravailler cette image pour obtenir un meilleur score au test de vérification de texte.

Facebook n’est pas là pour vous sanctionner. Votre but principal est que vous fassiez de la publicité sur sa plateforme. Ainsi, si votre publicité n’est pas diffusée au plus grand nombre, vous ne dépenserez pas le budget que vous vous étiez fixé. Aucun intérêt donc pour Facebook.

C’est pourquoi il existe une page d’aide Facebook importante dédiée aux règles publicitaires, où vous trouverez plusieurs conseils concernant l’utilisation du texte dans les images publicitaires et la conception de publicité avec texte.

Facebook vous donne également de nombreux exemples visuels de publicités contenant peu ou pas de texte, une quantité raisonnable, importante ou trop importante de texte. Facebook autorise même des exceptions à ses propres contraintes pour quelques visuels notamment :

  • Les couvertures de livre et pochettes d’album
  • Une image de produit
  • Les jeux ou applications mobiles
  • Les affiches d’événements

3. La règle des 20% de texte sur Facebook assouplie

Le nouveau classement mis en place par Facebook pour mesurer le niveau de texte utilisé sur les publicités (ok, faible, moyen, élevé), résulte de l’assouplissement opéré en 2016 de la règle des 20% de texte et jusque-là autorisé sur une image.

Cette règle des 20% était justifiée par Facebook par le fait que l’utilisation d’images contenant peu de texte permettait de rendre plus attractif le contenu de la publication sponsorisée. De plus, cette limitation permettait de garantir une qualité optimale des publications.

En d’autres termes, les publicités classées « ok » ayant le plus faible niveau de texte seront les publicités qui auront la plus forte délivrabilité. Les images avec un niveau « moyen » auront un reach plus faible (et donc un coût par clic ou un coût pour milles plus élevé) et les images avec un niveau « élevé » seront très peu, voire pas du tout diffusées.

Vous voulez créer des campagnes publicitaires sur Facebook ou Twitter ? Editoile vous propose ses services en référencement payant et plus spécifiquement aux publicités sur les réseaux sociaux. Demandez un devis !

Article mis à jour : 11 juillet 2018

Web Content Manager à Editoile, agence webmarketing à Bordeaux (Gironde). Certifiée Opquast Qualité Web niveau avancé. Ses spécialités : le conseil webmarketing, les audits de site et la rédaction web SEO (Search Engine Optimization).

Commentaires(2)

  • Claudia
    4 janvier 2016, 19:22  Répondre

    Depuis quelque temps, beaucoup de mes publicités respectant le 20% sont refusées par Facebook.
    (le même gabarit est utilisé depuis longtemps et je n’ai jamais eu de problème jusqu’à maintenant)

    Étant gestionnaire de médias sociaux pour plusieurs clients et utilisant le même compte, croyez-vous que ce soit relié? Un de mes clients a publicisé lui-même une publication avec son propre compte, en utilisant une image ayant plus de 80% pourcent de texte. (Et ce à 3 reprises, et je ne comprends pas pourquoi cela fonctionne pour lui)
    J’aimerais avoir votre avis à ce sujet 🙂

  • WEICKMANN
    14 mars 2017, 08:03  Répondre

    Merci pour ce partage 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.