AccueilRéseaux sociauxFoursquare expliqué en 4 points

Foursquare expliqué en 4 points

On observe depuis quelques temps un nouveau phénomène de check-in (enregistrement) via l’application mobile Foursquare.

En moins de 2 ans, cette application est devenue l’outil de géolocalisation tendance. Rien que pour 2010, dans le monde, 381 576 305 check-ins géolocalisés et plus de 5 millions d’utilisateurs ont été comptabilisés, soit une croissance de 3 400 %. Voir l’infographie statistique publiée par Foursquare.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas compris le concept et l’intérêt de cette application, Editoile fait un cours de rattrapage en 4 points.

1/ Un outil de géolocalisation

Pour rappel, la géolocalisation est le fait de pouvoir repérer la position géographique d’un individu par le biais d’un appareil (GPS, mobile ou ordinateur) sur une carte. Dans le cadre de Foursquare, les utilisateurs ont la possibilité d’indiquer leur emplacement précis en s’enregistrant (check-in) dans des lieux précis comme un bar, un cinéma, une gare, un magasin, un lieu de résidence privé, etc.

C’est donc un moyen (plus ou moins efficace) de retrouver ses amis (au préalable géolocalisés) dans une ville, de savoir ce qu’ils font et pourquoi pas, de rencontrer de nouvelles personnes.

2/ Un outil de jeu

Outre ses capacités de géolocalisation, Foursquare est une application ludique, une « aventure » (les créateurs décrivent Foursquare comme une adventurousness). A chaque fois qu’un utilisateur s’enregistre dans un lieu existant, il gagne des points. Au bout d’un certain nombre de points, il obtient un badge précis et peut même devenir le maire (Mayor) virtuel d’un endroit. Avant l’ouverture de Foursquare Business (cf. infra) il existait déjà plus de 200 badges à obtenir parfois difficilement ex : se checker après 3 heures du matin en semaine pour obtenir le School Night badge.

3/ Un outil de communication pour les marques

Depuis début janvier 2011, Foursquare a lancé Foursquare for Business, une extension permettant aux entreprises et particulièrement aux commerces de personnaliser leur espaces virtuels sur la plate-forme : logo, descriptif, contact, badges à l’effigie des marques. Cela va même plus loin avec la possibilité de créer une Foursquare Page (sur le modèle des Fan pages de Facebook) et d’avoir des followers (des gens qui suivent l’actualité de la marque comme sur Twitter).

4/ Un outil commercial

Le plus intéressant dans Foursquare for Business est la possibilité de créer des « Specials » c’est à dire des réductions exclusives sous forme de badges personnalisés qui permettent de récompenser le client pour sa fidélité. Cela génère du trafic sur le point de vente, fidélise la clientèle et augmente ainsi indirectement les ventes.

Foursquare est donc en passe de devenir un outil non négligeable dans les stratégies de marques sur le web mais aussi en point de vente.

Ancienne salariée à Editoile, agence webmarketing à Bordeaux (Gironde) spécialisée en référencement naturel, référencement payant, community management et formation continue.

Commentaires(1)

  • 10 février 2011, 16:40  Répondre

    Merci pour la remarque. C’est désormais corrigé ! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.