AccueilWebmarketingBlogueurs, qui êtes-vous ?

Blogueurs, qui êtes-vous ?

visuel étude blogueurs francophones

Le site Conseilsmarketing.fr a dévoilé le 21 juin 2010 les résultats de son étude sur les blogueurs francophones. Un projet motivé par un constat : il n’existe pas ou peu d’enquêtes analysant l’aspect rentabilité d’un blog, sa promotion et sa monétisation. Les auteurs, Frédéric Canevet et Boris Schrenzel, ont donc souhaité dresser un état des lieux de la blogosphère francophone, pour répondre aux questions suivantes : qui sont les blogueurs ? Pourquoi bloguent-ils ? Quelles sont les performances moyennes d’un blog ? Est-ce que les blogs rapportent de l’argent à leur auteur ?

425 personnes ont accepté de répondre (dont les blogueurs d’Editoile, bien sûr !), entre avril et juin 2010. A partir des données récoltées, un eBook gratuit de 32 pages a été créé. Retour sur les 6 principaux enseignements de cette étude.

Qui sont les blogueurs francophones ?
Le profil type du blogueur : un homme jeune travaillant seul. Selon le panel interrogé par ConseilsMarketing.fr, deux tiers des blogueurs sont des hommes (65 % contre seulement 35 % pour les femmes), ayant moins de 30 ans (54 %) et travaillant seul dans 84 % des cas.

Sur quels thématiques bloguent-ils ?
Sans surprise, les blogs traitant de sujets « internet et nouvelles technologies » et « économie/marketing/business » sont les plus nombreux avec respectivement 36 % et 26,5 %. En queue de peloton, on retrouve les sciences (4 %) et la santé (12 %).

Bloguer : métier ou passion ?
Pour plus d’un tiers des sondés, bloguer n’est qu’une activité annexe en plus de celle de salarié. Seuls 1 % des interrogés vivent de leur blog. Le blogging est un business et une passion pour 44 % des sondés qui bloguent pour ces deux raisons. L’immense majorité des blogueurs ne tient qu’un seul blog (65 %), 20 % en gère deux, 9 % trois et 3 % quatre. Sans surprise, 69 % des blogs génèrent moins de 100 visiteurs par jour, 48 % obtenant même un trafic inférieur à 50 personnes par jour… Enfin, même si tenir un blog reste une activité récréative, 85 % des blogueurs font une promotion active de leur blog.

Gagner de l’argent avec son blog ?
Les blogueurs sont majoritairement désintéressés, la motivation première étant la passion plus que l’appât du gain. Néanmoins, 48 % d’entre eux gagnent de l’argent mais seulement 2 % peuvent vraiment vivre
du blogging avec des revenus aux environs de 4 000 € par mois (publicités Google AdSense, prestations, billets sponsorisés, etc).

Quels impacts sur leurs vies privée et pro ?
L’impact sur la vie personnelle se voit surtout sur l’augmentation du temps passé sur internet (39 %), mais peu sur le reste (8 % voient moins leurs amis et 6 % estiment lui accorder trop de temps). La vie professionnelle est portée par un blog, car dans 47 % le niveau d’expertise du blogueur a augmenté, dans 28 % des cas cela ouvre de nouvelles opportunités de carrière et permet d’obtenir de meilleures chances de trouver du travail (15 %). 7 % ont d’ailleurs trouvé un travail via leur blog. Dans 12 % des cas, cela permet même d’augmenter ses revenus et 8 % pensent se mettre à leur compte.

Quel avenir pour le blogging ?

La majorité (53 %) des blogueurs ont une vision optimiste, alors qu’un tiers (32 %) pensent que les blogs sont en déclin (concurrence du micro blogging, effet de mode, occupation de niche). Pour 17 % des blogueurs, les blogs subissent la concurrence des réseaux sociaux. Mais dans le même temps 14 % déclarent que les blogs seront incontournables en tant qu’outil pour générer de l’information afin de nourrir ces nouveaux médias.

Télécharger l’Étude sur les blogueurs francophones (pdf, 1,15 Mo, 32 pages)

La consulter en ligne :

Je dirige l’agence de visibilité web Editoile que j’ai fondée à Bordeaux (Gironde) en 2009. Je suis certifiée Opquast (qualité Web niveau avancé), Google Analytics et Google Adwords. J’accompagne nos clients sur leurs stratégies webmarketing, notamment de référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization).

Commentaires(0)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.