Editoile : plus de 10 ans d’histoire

Bonjour, je m’appelle Eddy. Eddy Toile. Je suis le robot mascotte de l’agence Editoile. Je suis là depuis le début ! J’ai tout vu, j’ai tout vécu depuis sa création en 2009. Laissez-moi vous raconter les dix premières saisons de l’agence. Il était une fois une entreprise du Web née à Bordeaux il y a plus de dix ans…

De 2009 à nos jours

1 janvier 2009

Création du nom Editoile

Une Editoile est née… Vous l’aurez deviné, le nom de l’agence vient de la fusion de « éditorial » et de « Toile » pour Internet. Aussitôt trouvé, aussitôt protégé ! Gabrielle Denis, la fondatrice, réserve le nom de domaine et dépose la marque à l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle). L’agence a failli s’appeler « Esperluette » : on l’a échappé belle…

1 janvier 2009
1 janvier 2009

Premier logo Editoile

La graphiste Virginie Rosoor dessine le premier logo d’Editoile avec des étoiles. Je ne suis pas encore dessus car je n’existe pas encore ! À l’origine, la baseline était « communication éditoriale », car on pensait rédiger plus pour le print (quelle idée !?). Mais très vite, ce sera « communication numérique » pour longtemps, jusqu’en 2017.

1 janvier 2009
2 février 2009

Fondation de la société

La SARL (Société À Responsabilité Limitée) Editoile est immatriculée le 2 février 2009 à la chambre de commerce de Bordeaux. Il y a deux associés fondateurs : Gabrielle Denis, ex-journaliste, et Aymar de Blomac, directeur de l’agence de communication Territoires & Co. La petite entreprise s’installe dans les locaux de cette dernière, au dernier étage d’un bel hôtel particulier des Chartrons, 27 cours Xavier Arnozan. Editoile n’est pas née dans un garage, mais dans une chambre d’enfant !

2 février 2009
7 avril 2009

Arrivée du robot Eddy

Taadaa ! C’est là que j’apparais : j’ai été offert en cadeau d’anniversaire à Gabrielle par sa belle-sœur. Je m’installe direct sur le bureau de la patronne. Et je deviens une star des réseaux sociaux ! Petit à petit, d’autres robots viendront me rejoindre pour me tenir compagnie.

7 avril 2009
1 novembre 2009

Création d’Editoile Académie

Dès sa première année d’existence, la société est enregistrée comme organisme de formation auprès de l’Etat. Editoile Académie organise ses premières formations. Ma tête est imprimée sur les mugs et les attestations de formation.

1 novembre 2009
1 janvier 2010

Premier stagiaire

Editoile accueille son premier étudiant stagiaire. Il y en aura ensuite plein d’autres qui se succéderont chaque année. Je ne remercie pas celui qui m’a cassé le bras en me prenant en photo ! #grrrr

1 janvier 2010
1 avril 2010

Premier salarié : Jean-François

Enfin, on n’est plus seul à l’agence, Gabrielle et moi. On embauche notre premier salarié en CDI (Contrat à Durée Indéterminée) : Jean-François Lac, qui est toujours salarié d’Editoile aujourd’hui. Community manager, il anime les premières pages de nos clients sur les réseaux sociaux.

1 avril 2010
1 novembre 2010

Deuxième salarié

On a tellement de boulot qu’on embauche une deuxième salariée, à peine sept mois plus tard, toujours en CDI. Editoile compte donc 3 permanents, plus moi !

1 novembre 2010
1 mars 2013

Premier déménagement

Trop à l’étroit dans sa chambrette, Editoile quitte Territoires & co pour emménager dans ses propres locaux au 9 rue Vauban, toujours près des Quinconces. Pour la petite histoire, l’immeuble appartient au footballeur Johan Micoud. On y restera 3 ans, jusqu’en 2016.

1 mars 2013
1 mai 2013

La Tribune Women’s Award

Notre premier prix d’entreprise ! Gabrielle est récompensée pour la création d’Editoile par un La Tribune Women’s Award dans la catégorie techno et médias par un jury de journalistes et de professionnels aquitains. Trop fiers !

1 mai 2013
1 mai 2014

Trophée Femmes de l’économie

Gabrielle reçoit un second prix de créatrice d’entreprise : le Trophée Femmes de l’économie dans la catégorie communication pour la région Aquitaine, puis pour la France entière.

1 mai 2014
1 juin 2014

Troisième salarié

La directrice embauche un troisième salarié, encore et toujours en CDI. L’équipe compte désormais 4 permanents. On n’a pas le temps de s’ennuyer à Editoile !

1 juin 2014
1 février 2016

Second déménagement

Editoile quitte la rue Vauban pour revenir cours Xavier Arnozan, mais au numéro 1 cette fois-ci. L’immeuble est magnifique : un hôtel particulier construit au XVIIIe siècle par le premier consul des Etats-Unis d’Amérique. L’équipe s’installe dans un open space, avec tous ses ordinateurs et ses robots.

1 février 2016
1 avril 2016

Rachat des parts

Gabrielle Denis rachète à Aymar de Blomac toutes ses parts de la société. Elle possède donc désormais le capital d’Editoile à 100 %, d’après ce qu’elle m’a expliqué.

1 avril 2016
1 septembre 2016

Embauche de Céline

Céline Cordeau intègre l’agence pour remplacer un salarié qui a quitté l’entreprise. 2 femmes, 2 hommes : Editoile respecte la parité. En revanche, question humains-robots, ce sont les robots qui gagnent : on est une quinzaine dans la collec’ !

1 septembre 2016
1 août 2017

Nouvelle baseline

Le logo est toujours étoilé, mais la baseline change. On passe de « communication éditoriale » à « visibilité web » qui correspond mieux à la diversification de notre offre en référencement naturel et payant : de la rédaction web, du community management, de la formation, mais aussi des publicités web et du SEO (Search Engine Optimization).

1 août 2017
1 septembre 2017

Certification Opquast

Toute l’équipe d’Editoile passe haut la main la certification Opquast, le référentiel qualité des professionnels du Web. Elie Sloïm, fondateur de la certification, est venu en personne nous former. Perso, j’ai pas appris grand-chose en interface homme-machine.

1 septembre 2017
1 mai 2018

Datadocké

Editoile Académie est officiellement « data-docké ». Franchement, ça n’a pas été facile de valider les 21 indicateurs qualité, mais on l’a eu ! C’était obligatoire pour que les personnes formées puissent continuer à faire financer leurs formations.

1 mai 2018
1 juillet 2019

Nouveau logo avec Eddy

Enfin, j’apparais sur le logo ! « Le robot vintage symbolise l’expertise friendly et pédagogique d’Editoile », dixit l’agence Inaativ qui a créé la nouvelle charte graphique. La baseline reste « visibilité web. » La clé qui sert à remonter mon mécanisme remplace l’étoile. En fait, le patron d’Editoile, c’est moi !

1 juillet 2019

Demandez un devis maintenant !

Contactez Gabrielle Denis, directrice d’Editoile, pour qu’elle étudie votre besoin web et vous envoie une proposition sur-mesure.

Découvrez nos services de visibilité web

Rédaction web

Des pages bien rédigées et efficaces

Publicités web

Vos campagnes Google et Facebook

Conseil en SEO

Des experts en visibilité pour votre site

Vous aimerez aussi lire ces actualités sur Editoile

Retour haut de page