AccueilRéseaux sociauxStratégie de communication 2.0 : le positionnement

Stratégie de communication 2.0 : le positionnement

Avant de passer à la création de vos pages entreprise sur les réseaux sociaux, il vous faut encore choisir un positionnement pour vous distinguer de vos concurrents. Quel positionnement social media choisir ? On parle ici des facteurs différenciants qui donneront envie à vos prospects de s’abonner à votre actualité en ligne.

Sommaire de l’article

  1. Benchmarker la concurrence sur les réseaux sociaux
  2. Choisir des sujets qui intéressent votre cible
  3. Définir un ton, une ligne éditoriale différenciante

Cet article est tiré de l’intervention de Maud Bousquet, chef de projet à Editoile, qui a animé un atelier sur la stratégie de communication web lors du Salon de l’Entreprise Aquitaine 2012 à Bordeaux. Voici sa présentation complète sur Powerpoint :

1. Benchmarker la concurrence sur les réseaux sociaux

Pour attirer les internautes sur vos comptes sociaux, pour qu’ils aient envie de vous suivre, de vous « aimer », il va falloir vous distinguer des autres. Pour cela, commencez par observer ce que font vos concurrents sur Facebook, Twitter, Instagram, Youtube, etc : quelles thématiques ils abordent, quel ton ils utilisent, quels types de médias (photos, vidéos, partage de liens), quelles types d’actions webmarketing ils mettent en place (jeux-concours, etc.).

Bien sûr, il ne s’agit pas d’imiter ensuite vos concurrents, mais de piocher des bonnes idées et de définir votre propre style, conforme à vos valeurs, votre image de marque.

Si vous cherchez de l’inspiration, voici des exemples d’opérations webmarketing réussies par de grandes marques (Adidas, Ikea, Haribo, etc.) sur les réseaux sociaux que nous avons déjà présentées sur ce blog :

Profitez de ce benchmark pour noter tous les chiffres visibles sur les pages de vos concurrents : nombre d’abonnés, nombre de posts totaux depuis la création du compte, nombre de posts en moyenne par mois, nombre de commentaires en moyenne par mois (là, il faut compter à l’écran !), etc.

Cela vous permettra de définir vos propres objectifs chiffrés, vos propres indicateurs-clés de performance ou KPI (Key Performance Indicators). Par exemple, si vos concurrents ont 1 000 abonnés en moyenne sur Facebook, cela peut être pour votre entreprise un objectif réaliste à atteindre pour votre entreprise.

2. Choisir des sujets qui intéressent vos cibles

Pour construire votre ligne éditoriale social media, commencez par choisir une thématique en lien direct avec l’environnement de votre entreprise, votre univers, votre secteur d’activité.

Si vous ne parlez que de votre entreprise, de ses succès et de ses produits, vous n’intéresserez pas grand monde sur les réseaux sociaux. Mais si vous parlez de sujets communs que vous partagez avec votre communauté, vous allez provoquer de la conversation et du partage sur les réseaux sociaux.

En plus, en élargissant le champ des sujets à l’environnement de l’entreprise, vous aurez plus de choses à dire. Sur les réseaux sociaux, il faut publier au moins une à deux posts par jour. Aucune entreprise n’a suffisamment d’actualité pour parler d’elle aussi souvent !

A force de parler tout le temps d’un même thème, vos abonnés comprendront mieux quelle est votre spécialité ou votre expertise. Ils vous suivront pour apprendre des choses, faire leur veille professionnelle, etc. Ce positionnement d’expert fonctionne très bien en B2B (Business to Business), mais aussi en B2B (Business to Consumer) pour fidéliser votre clientèle. Par exemple, sur ce blog d’entreprise, nous parlons essentiellement de stratégies de communication web : référencement naturel, rédaction web, community management, etc.

Attention, il est fortement déconseillé d’utiliser les réseaux sociaux comme une plate-forme pour diffuser seulement vos annonces commerciales ou vos communiqués de presse. Si votre marque n’est pas très connue,  ces posts « corporate » seront ceux qui provoqueront le moins d’engagement de vos fans ! Voyez  plutôt les réseaux sociaux comme des outils utiles pour vos clients, où ils vont pouvoir trouver des conseils objectifs issus de sources diverses.

Atelier web avec Maud Bousquet à Bordeaux
Maud Bousquet au micro !

3. Définir un ton, une ligne éditoriale différenciante

Au delà du choix des sujets (qui peuvent être les mêmes que ceux que traitent la concurrence), il faut réussir à différencier aussi la façon dont on les traite. Le positionnement sur les réseaux sociaux se joue aussi dans le ton, le style, la façon dont on présente les informations. Beaucoup d’entreprises se contentent de publier des accroches courtes, neutres, avec (au mieux) un lien vers le site internet. Cela ne suffit pas pour se différencier.

Dans l’idéal, il faudrait que les internautes puissent reconnaître vos posts par votre façon de les rédiger et/ou de les illustrer. Par exemple, sur sa page Facebook, Oasis publie pratiquement toujours le même style de posts, reconnaissable entre mille, avec une accroche pleine de jeux de mots à base de fruits et une illustration qui reprend les mêmes personnages fruitiers :

Définissez clairement votre charte graphique et votre charte éditoriale pour qu’elle soit cohérente avec vos valeurs, avec l’identité de votre marque, tout en étant adaptée aux réseaux sociaux. Ce positionnement graphique et éditorial n’est pas toujours simple à définir, notamment pour des institutions ou des entreprises qui ont jusque là pratiqué une communication B2B sérieuse. Un ton expert, non émotionnel, qui se révèle « chiant » sur les réseaux sociaux !

Plus simplement, on peut aussi positionner le ton de ses articles en définissant par exemple des émoticons ou des hashtags que vous utiliserez régulièrement sur vos posts. Autre solution simple : choisir un modèle de posts sur Canvas ou Fotor et s’y tenir !

Lire la suite du dossier sur la stratégie de communication web

Cet article est le 4e et dernier article d’un dossier complet sur la stratégie de communication social media. Si vous ne les avez pas déjà lus, nous vous conseillons fortement de lire les 3 épisodes précédents :

  1. Définir ses objectifs de communication web
  2. Définir ses cibles (utilisateurs, clients, prospects, etc.)
  3. Etudier le comportement des internautes

Maintenant que vous avez défini vos objectifs, vos cibles, le comportement en ligne de vos internautes et votre positionnement, vous pouvez sereinement créer vos supports de communication 2.0 et les alimenter régulièrement avec du contenu qualifié. À vous de jouer !

Besoin de conseil pour propulser votre entreprise sur les réseaux sociaux ? Faites appel à nos CM (Community managers) expérimentés. Demandez un devis de community management.

Ancienne salariée à Editoile, agence webmarketing à Bordeaux (Gironde) spécialisée en référencement naturel, référencement payant, community management et formation continue.

Commentaires(0)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.