AccueilEditoileSuivez notre Scoop.it sur la rédaction web

Suivez notre Scoop.it sur la rédaction web

Scoop.it ? C’est l’outil de curation super pratique du moment. Idéal, paraît-il, pour faire de la veille qualifiée sur le web et la partager avec les autres. Et si jamais le concept de « curation » vous échappe, lisez ou relisez l’article de Maud Bousquet sur la curation.

A Editoile, nous avons décidé de tester Scoop.it en vous faisant profiter de notre veille continue sur les bonnes pratiques de la rédaction web. Comme on ne se refait pas, nous avons choisi un nom qui sent bon l’encre d’imprimerie…

Notre Scoop.it : Le Rédacteur web illustré

Pour le visiteur, Scoop.it ressemble à un blog qui affiche des articles issus de sources web différentes, avec un titre, une jolie image et un chapô. Il suffit de cliquer sur le titre ou l’image pour voir s’afficher l’article dans son contexte d’origine. Le « curateur » du Scoop.it ne rédige donc pas les articles : il les sélectionne pour proposer à ses lecteurs le meilleur du web sur un thème particulier.

Nous actualisons notre Scoop.it sur la rédaction web toutes les semaines. On y trouve des conseils pour mieux écrire pour le web, animer un blog, rédiger une newsletter, gérer le contenu d’un site ou améliorer son référencement naturel.

Créé le 16 avril 2011, Le Rédacteur web illustré a attiré en 2 semaines une centaine de visiteurs et totalise près de 200 pages vues. Une dizaine d’internautes se sont déjà abonnés pour le suivre. Pour augmenter sa visibilité, nous publions une notification sur nos comptes Facebook et Twitter à chaque mise à jour.

Il y a même un widget paramétrable pour embarquer un Scoop.it sur un blog ou site Web, qui affiche en temps réel les derniers articles « scoopités » comme ci-dessous :

Comment ça marche, Scoop.it ?

Le principe ? On s’inscrit ou plutôt on demande une invitation car la version est pour le moment en private beta (histoire de faire monter le buzz). Attendre plus d’une semaine pour être accepté. On définit alors un sujet sur lequel on est expert, on entre quelques mots clés et le tour est joué : on obtient un agrégateur de contenus très ergonomique.

L’intérêt de l’outil est qu’il est alimenté de 2 façons, à la fois manuelle et automatique.

1) Manuelle : dès qu’on repère un article intéressant sur le web, il suffit de cliquer sur un bouton « Scoop it » placé dans la barre d’outils de son navigateur pour que l’outil récupère automatiquement les infos (titre, image, extrait, liens) pour les publier sur son agrégateur public.

2) Automatique : pour que rien ne vous échappe, Scoop.it soumet régulièrement vos mots clés à Google, Twitter, Digg, Youtube ou encore DailyMotion pour vous proposer automatiquement de nouveaux contenus à partager (à condition bien sûr de bien choisir vos mots-clés et de bien paramétrer le système).

A quoi ça sert ?

A valoriser son expertise sur un sujet, sans avoir à rédiger soi-même les articles (c’est beaucoup moins contraignant qu’un blog !). A profiter de la veille des autres, car il est possible de suivre des Scoop.it sur de multiples thématiques (musique, cuisine, sport, technologies, etc.).

On peut aussi imaginer de l’utiliser pour collecter tous les articles publiés à l’occasion d’un événement, pour proposer une revue de presse sur un produit ou une entreprise, pour rassembler en un même lieu des articles publiés par des auteurs différents, etc.

Et vous, sur quoi « scoopitez »-vous ? Que pensez-vous de cet outil ?

Je dirige l’agence de visibilité web Editoile que j’ai fondée à Bordeaux (Gironde) en 2009. Je suis certifiée Opquast (qualité Web niveau avancé), Google Analytics et Google Adwords. J’accompagne nos clients sur leurs stratégies webmarketing, notamment de référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization).

Commentaires(0)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.