AccueilRéseaux sociaux[Infographie] Comment rédiger le tweet parfait ?

[Infographie] Comment rédiger le tweet parfait ?

Comment faire en sorte que vos tweets soient plus visibles sur Twitter ? La plus efficace des méthodes est peut-être la plus simple : soigner la rédaction et la forme de ses publications. Dès lors, on peut résumer cela en une question : comment rédiger le tweet parfait ? Découvrez la réponse avec cet article de conseils résumés en une infographie.

Sommaire de l’article 

  1. Signes : 280 caractères max
  2. Mots : soyez le plus clair possible
  3. Ton : détendez-vous, vous êtes sur Twitter !
  4. Mentions : la pêche aux @
  5. Hashtags : trop de # tue le #
  6. Lien : pour en savoir plus
  7. Photo, GIF et vidéo : le choc des images 😉
  8. Géolocalisation : vous êtes où ?
  9. Sondage : vous en pensez quoi ?
  10. Publication : au moment idéal
  11. Conversation : on dit merci aux Twittos !

Infographie comment rédiger le tweet parfait

Pas facile d’être lu sur Twitter quand on sait que 500 millions de tweets sont publiés chaque jour. Et avec 115 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde, on serait tenté de penser qu’il y a peu de chances pour que son contenu soit vu.

1. Signes : 280 caractères maximum

Vous le savez : un tweet c’est désormais 280 signes max (depuis le 7 novembre 2017 pour être exact. Avant, c’était 140 signes max). Le tweet idéal n’a pas vraiment de proportions définies, mais évitez d’utiliser tout votre « capital caractères ». Gardez en tête que plus c’est court, mieux c’est. Et il est intéressant de noter que peu de twittos (utilisateurs de Twitter) utilisent tout ce capital !

Bien sûr, certains tweets nécessitent plus de texte. Cela dépend de ce que vous avez à dire ! Le tout est d’utiliser tout ce qui est à votre disposition pour enrichir votre tweet et offrir un contenu pertinent à vos lecteurs : lien, mention(s), hashtags, etc. Vous trouverez dans cet article, des conseils de rédacteur pour écrire plus simplement.

⚠️ Si vous avez vraiment beaucoup de choses à dire, vous pouvez rédiger plusieurs tweets qui seront liés les uns aux autres afin de créer un thread (discussion) plus long.  Il suffit de cliquer sur le gros bouton (+) qui se trouve à gauche du bouton « Tweeter » et qui devient cliquable dès que vous commencez à rédiger votre Tweet. Un moyen de très intéressant de s’exprimer si vous souhaitez « serialiser » un récit ou des informations, comme ce thread publié par la responsable social media du Figaro.

2. Mots : soyez le plus clair possible

Ce n’est pas parce que vous écrivez en 280 signes que vous devez utiliser des abréviations, réservées aux chiffres et à quelques mentions spéciales, ou oublier les règles du français. Bien au contraire : une faute d’orthographe ou de conjugaison, dans un message aussi court qu’un tweet, se voit comme le nez au milieu de la figure ! Pas bon pour votre image si vous êtes par exemple rédacteur web…

De même, évitez le style SMS et les majuscules qui ne facilitent pas la lecture. Soyez clair ! Recherchez une formulation percutante qui donne toutes les infos (ou presque) en quelques mots. De toute façon, avec 280 signes, vous n’avez pas le choix… 🙂

3. Ton : détendez-vous, vous êtes sur Twitter !

Certes, il ne faut pas dire n’importe quoi dans un tweet. Pour autant, ne soyez pas trop formel. Détendez-vous, vous êtes sur Twitter ! Si vous vous exprimez sur votre compte personnel, parlez en votre nom propre et utilisez le « je ».

N’hésitez pas à formuler clairement ce que vous attendez de vos lecteurs, à l’aide d’un call-to-action. Vous avez envie par exemple d’être retweeté ? Utilisez la mention « Retweetez merci » (mieux compris que le simple « RT SVP ») au début ou à la fin de votre message et laissez le charme agir. Bien sûr, il faut que votre information en vaille la peine…

4. Mentions : la pêche au @

En mentionnant son @, vous favoriserez les remerciements et la discussion, donc la viralité et l’engagement ! Les utilisateurs mentionnés dans un tweet reçoivent une notification : ils sauront que vous les avez cités et pourront ainsi vous retweeter!

Jadis, il était courant de citer sa source quand on republiait (retweetait) un tweet. Désormais, Twitter intègre une petite mention en haut de chaque tweet lorsque vous repartagez ou likez (aimez). A priori, il est donc inutile d’utiliser une mention du genre « via @editoile ».

Mais rien ne vous en empêche ! Sans oublier que si vous partagez un lien trouvé sur le Web, il est important d’indiquer à l’auteur (à condition bien sûr qu’il soit présent sur Twitter) que vous avez repris son information.

⚠️ Vous pouvez taguer jusqu’à 10 utilisateurs dans les photos d’un tweet. Ne vous en privez pas car ces tags ne sont pas concernés par la limite des 280 caractères, leurs mentions est moins visibles que dans l’accroche (elle apparaît en gris en petit en dessous de la photo) et l

5. Hashtags : trop de # tue le #

Les hashtags, ou mots-clés précédés d’un dièse, sont indispensables car ils permettent à des utilisateurs qui ne vous suivent pas de découvrir vos tweets s’ils suivent ce hashtag ou mot-dièse. Lorsqu’un utilisateur cherche ou clique sur un #hashtag qu’il voit dans un tweet, Twitter regroupe tous les tweets qui comportent ce hashtag qui ont été publiés par tous les utilisateurs, même ceux qu’il ne suit pas. Bref, en ajoutant des hashtags vous augmentez la visibilité de vos tweets auprès des utilisateurs de Twitter.

Des analyses statistiques consacrées à Twitter montrent qu’utiliser 2 ou 3 hashtags favorisent le retweet. Au-delà, ça fait trop m’as-tu vu…

Pour créer un hashtag, il suffit d’ajouter un dièse # collé au terme de son choix. Faites attention à bien coller le dièse : si vous mettez un espace, le mot n’est plus cliquable. Vous pouvez utiliser des lettres, des chiffres, des majuscules ou des minuscules, des accents ou pas. Pour Twitter, #Création ou #Creation ou #création ou #creation ne sont qu’un seul et même hashtag.

Si vous utiliser un long hashtag regroupant plusieurs mots, il vaut mieux ajouter des majuscules au début de chacun des mots pour le rendre plus lisible. Exemple : #JournéeDeLaFemme.

Pour choisir les hashtags, mieux vaut privilégier ceux qui sont les plus utilisés par les autres utilisateurs. On constate que, généralement, les hashtags les plus utilisés sont :

  • Des noms au singulier plus qu’au pluriel (préférez #entreprise à #entreprises)
  • Des verbes à l’infinitif plus qu’à une forme conjuguée (préférez #réussir à #réussissez)
  • Des noms plus que des adjectifs car les adjectifs s’accordent en français, il y a donc trop de possibilités qui diluent le hashtag (préférez #création plutôt que #créatif ou #créative ou #créatifs ou #créatives)
  • Des mots en français plutôt qu’en anglais car sinon vos tweets en français seront perdus dans une conversation mondiale en anglais (préférez #rédaction à #copywriting). Pas facile quand on parle de management ou de marketing…

Si vous hésitez, testez votre hashtag en faisant une recherche dans Twitter.

6. Lien : pour en savoir plus

Dès que vous le pouvez, partagez un lien vers votre site web. Cela enrichira votre contenu et les internautes auront le choix d’en savoir plus. C’est un moyen de générer du trafic qualifié vers votre site, surtout en B2B.

Vous pouvez également utiliser un raccourcisseur d’URL, tel Bit.ly, mais en la personnalisant. En effet, beaucoup d’internautes, notamment les nouveaux venus sur Twitter, craignent de cliquer sur une URL faite de chiffres et de lettres.

A noter que certains sites configurent leurs liens via des Twitter cards, sorte de mise en forme présentant généralement un article grâce à un titre, un bref descriptif ainsi qu’un visuel. Lors de la publication de votre tweet, l’intitulé du lien que vous avez intégré disparaîtra. Ne restera alors que la Twitter card.

Quoiqu’il en soit, vérifiez toujours que le lien fonctionne (pas d’erreur 404 !) et qu’il renvoie si possible vers des pages web responsive, c’est-à-dire adaptées à un affichage sur tablettes et smartphones. Car la grande majorité des utilisateurs de Twitter le font sur un mobile.

7. Photo, GIF et vidéo : le choc des images 😉

L’adage est connu : une image vaut mieux qu’un long discours. Cela se vérifie avec Twitter, réseau social pratiquant le picture marketing. Photo, vidéo ou GIF, les utilisateurs de Twitter adorent !

Twitter permet de téléverser jusqu’à 5 images dans un même tweet. Cela crée un mini-album photos sous votre tweet.

La taille optimale d’une image doit être de 1 024 pixels de large (pour la hauteur, vous êtes libres de faire ce que vous voulez tant que ça reste bien visible). Car si votre image sera automatiquement retaillée par Twitter selon l’endroit où elle s’affiche (440 x 222 pixels sur le flux desktop,  avec un ratio de 1,78:1 sur un flux mobile), cela laisse la possibilité aux internautes utilisant Twitter sur ordinateur (desktop) de visualiser votre visuel à sa taille optimale.

Twitter propose aussi une galerie de GIF directement dans la fenêtre de rédaction des tweets. Ce qui permet d’illustrer facilement son tweet avec des images qui bougent (et donc attirent l’oeil des utilisateurs), tout en ajoutant une touche d’humour.

La durée maximum des vidéos sur Twitter est de 2 minutes et 20 secondes, soit 140 secondes max, comme il y avait avant 140 signes. La taille maximale du fichier est de 512 Mo. Une fenêtre de modification permet de couper une vidéo trop longue pour la limiter à 140 secondes.

Sans oublier qu’à l’instar de Facebook ou Instagram, il est possible de diffuser une vidéo live sur le réseau directement depuis l’application mobile Twitter et le raccourci « En direct ».

8. Géolocalisation : vous êtes où ?

Jadis, il était habituel d’ajouter un hashtag précisant un lieu, comme par exemple #Bordeaux. Bien sûr, vous pouvez toujours le faire. Mais Twitter a ajouté la fonctionnalité « Ajouter une localisation ».

Il est conseillé d’utiliser cette option quand votre tweet concerne une information locale, car l’algorithme de Twitter affichera ainsi votre message plus facilement auprès des internautes situés dans cette localisation.

9. Sondage : vous en pensez quoi ?

Twitter offre également la possibilité de créer un sondage : posez une question accompagnée de 4 réponses maximum au choix en précisant la durée de vie du questionnaire (jusqu’à 7 jours). Un excellent moyen d’engager les internautes !

Cette fonctionnalité peut décevoir lorsqu’on a encore une petite communauté. Il faut beaucoup d’abonnés très engagés pour avoir de nombreuses réponses…

10. Publication : au moment idéal

Si vous visez l’efficacité, choisissez soigneusement le moment où vous publiez vos tweets. Pour information, les meilleurs jours de diffusion sont :

  • En B2B (Business to Business), le mardi, mercredi et le jeudi
  • En B2C (Business to Consumers), le week-end et en semaine autour de la pause déjeuner, après 17 h

Contrairement à Facebook, Twitter ne vous donne pas de statistiques montrant quel jour et à quelle heure vos followers sont présents. Mais certains outils de gestion de communautés, tel AgoraPulse, vous font des recommandations. Ainsi, pour le profil Twitter d’Editoile, AgoraPulse nous conseille de publier le jeudi entre 6 h et 9 h.

Et si vous publiez en anglais afin de toucher, par exemple, des utilisateurs américains, prenez en compte bien sûr le décalage horaire !

Dernière remarque concernant la fréquence de publication : il est conseillé de publier de 4 à 5 tweets par jour et de tenir le rythme. Au-delà, le taux de retweet (partage) diminue. Bien évidemment il existe des exceptions : si vous commentez en direct (live tweet) un événement, les internautes qui vous suivent s’attendent à ce que vous publiez beaucoup. Donnez leur satisfaction !

11. Conversation : on dit merci aux twittos !

Surveillez l’engagement sur vos tweets (commentaires, tweets, mentions) via l’onglet Notifications ou via le raccourci « Voir l’activité du tweet » sous chaque tweet. Répondez aux questions, remerciez pour les partages ou les suivis : vous favoriserez ainsi la discussion et donc l’engagement !

Pour aller plus loin avec Twitter, continuez votre lecture avec cette sélection d’articles :

Et si vous souhaitez vraiment tout savoir de Twitter, inscrivez-vous à notre formation « Animer un compte Twitter ».

Article mis à jour le 8 mars 2019.

Commentaires(8)

  • 5 mars 2014, 15:00  Répondre

    Bravo Jean-François pour ce post sur Twitter-mode d’emploi ! C’est court, précis, très clair… Super !

    • 7 mars 2014, 09:42

      Ahhh… Voilà un commentaire qui fait plaisir. Merci Christelle ! D’autres infographies sont à venir pour Facebook, Google+, etc.

  • 12 mars 2014, 18:56  Répondre

    Twitter raccourci automatiquement les adresses depuis des années. Aussi, le conseil de remercier cellesceux qui nous relaient est mieux fait discrètement pour ne pas polluer le canal.

  • samy
    26 avril 2014, 18:15  Répondre

    Le profane que je suis, vous remercie et vous salut. Avec vos recommandations, je pense que quelques jours me suffiront pour naviguer dans cet espace très moderne de la communication.

  • 12 juin 2014, 13:33  Répondre

    Très bonne explication, merci pour toutes ces conseils

  • 12 novembre 2014, 15:53  Répondre

    En ce qui concerne le nombre de signes à réserver à son message il ne faut pas oublier que l’image grappille aussi des caractères il me semble 🙂

    • 18 novembre 2014, 09:21

      Oui, effectivement. Les images consomment des caractères, comme les liens. Merci Mathieu pour cette précision utile.

  • 8 novembre 2017, 19:00  Répondre

    Ravie d’en savoir beaucoup plus maintenant! Merci pour ces bons conseils!
    Je suis novice!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.