AccueilRéférencement naturelLa boîte à outils du rédacteur web

La boîte à outils du rédacteur web

Le rédacteur web est un artisan du verbe. Puisque « les bons outils font les bons ouvriers », on vous propose une liste d’outils, applications et livres pour vous aider à rédiger les textes de vos sites, blogs et réseaux sociaux dans les règles de l’art.

Ecrire pour le web, ça ne s’improvise pas. Car bien rédiger pour les internautes – tout un programme en soi – n’est qu’une partie du chemin. Les contenus textuels doivent aussi vous aider à réussir votre référencement naturel. Dans cette liste, vous trouverez de précieux outils pour bien choisir les expressions-clés SEO qui vous aideront à développer votre audience, des aides en ligne testées et approuvées pour perfectionner votre orthographe et enrichir vos champs lexicaux et sémantiques, des logiciels et Web App ultra-simples pour éviter des erreurs basiques et des sources intéressantes pour aller plus loin.

Sommaire de l’article

  1. Outils web de rédaction
  2. Livres de référence pour écrire en bon français
  3. Outils pour choisir ses expressions-clés SEO
  4. Outils web de mise en page
  5. Logiciels gratuits de mise en forme textuelle
  6. Blogs et livres sur la rédaction web
  7. Outils de statistiques web

1. Outils web de rédaction / révision

Pour bien rédiger, il faut veiller à tout : au calibrage des textes pour qu’ils s’affichent en entier partout où ils seront consultés, à la variété et à la richesse d’expression pour que le texte soit agréable à lire, mais aussi à son originalité et à sa bonne compréhension par tous. Et pour tout ça, il existe des outils très bien pensés :

  • Compteur de lettres, pour compter le nombre de caractères ou de mots d’un texte, idéal pour bien calibrer vos balises title, méta-description et autres tweets. Quel calibrage ? 70 signes pour le titre, 160 pour la description. Espaces compris ? Oui oui. Les plus pointillistes d’entre vous – et on vous en félicite – pourront même pousser le vice jusqu’au pixel près. Car, et vous ne le saviez pas, Google ne calibre pas en signes mais en pixels pour l’affichage dans les SERP : 500 pixels pour le titre (balise Title) et 930 pixels pour la description (balise Meta description) exactement. Y’a-t-il un outil pour cela ? Oui, un simulateur SERP pixel bien sûr.
  • Dictionnaire des synonymes du CRISCO (Centre de Recherche Inter-langues sur la Signification en COntexte), pour chasser la répétition.
  • Positeo.com, pour savoir si votre contenu a été copié/collé (duplicate content).
  • Sigles.net, pour comprendre les acronymes barbares de métiers et secteurs obscures.
  • Lexilogos, pour cueillir mots et merveilles, d’ici et d’ailleurs, comme des fleurs. Larme.

2. Livres de référence pour écrire en bon français

Bien écrire sur le web, c’est d’abord bien écrire tout court. Il fut un temps pas si lointain où l’on ne s’intéressait qu’à un seul type de lecteur, le vrai, qui n’était alors pas un internaute mais simplement un lecteur. En ce temps-là, on traquait la moindre coquille, jusqu’à l’erreur de typographie d’un accent dans une fausse colonne de brèves. Car la chaîne graphique était impitoyable et, une fois publié, il était alors impossible d’y revenir, sauf à publier un erratum au numéro suivant. Comme on pense que ce temps-là avait du bon et que le web gagnerait à exiger autant de lui-même que savait le faire le papier, voici une liste de références imprimées qui n’ont toujours pas trouvé de maître en digital :

  • Un gros dictionnaire illustré, signe extérieur de richesse d’expression qui saura apaiser tous vos doutes, puisque le bon rédacteur doute toujours.
  • Une bonne grammaire française, notamment pour valider votre syntaxe.
  • Un Bescherelle : l’art de conjuguer, éditions Hatier, pour ne pas passer sous les fourches caudines de http://bescherelletamere.fr/.
  • Le Français correct, Grevisse, éditions Duculot, non mais !
  • Lexique des règles typographiques en usage à l’imprimerie nationale, la référence de tout bon SR (Secrétaire de rédaction).

3. Outils pour choisir ses expressions clés SEO

Le choix des expressions-clés SEO (Search Engine Optimization) est encore la pierre angulaire de la rédaction web. Sur le web, l’internaute interroge un moteur de recherche par la saisie (ou en vocal) d’une requête. Le moteur de recherche lui transmet des réponses proches de sa requête, hiérarchisées dans les pages de résultats (ou SERP pour Search Engine Result Page). Notez que l’internaute est à la fois l’émetteur et le récepteur du message (coucou Shannon et Weaver). Ces requêtes ou expressions-clés, composées généralement de 3 à 4 mots (on parle de « longue traîne »), sont à utiliser dans votre contenu éditorial pour améliorer le référencement naturel de votre page. Autrement dit, pour grimper dans la hiérarchie des SERP.

  • Outil de planification des mots-clés de Google Adwords (aka Keyword Planner) : permet de connaître le nombre de requêtes mensuelles et le score de concurrentialité. Limite de l’outil : il faut diffuser une campagne payante pour obtenir des données plus précises.
  • Ubersuggest est un outil offert par Neil Patel qui permet de créer et d’exporter gratuitement des listes d’expressions-clés en interrogeant les outils de Google.
  • AnswerThePublic interroge Google Suggest avec des requêtes de type « comment… », « qu’est-ce que… » ou « vs… » pour savoir quelles questions se posent les internautes.
  • Google Suggest est l’auto-complétion de Google, c’est-à-dire les requêtes qui s’affichent automatiquement quand les internautes commencent à saisir un mot ou un groupe de mots dans la fenêtre de recherche. Petite astuce qui va vous réjouir : saisissez une astérisque avant, entre ou après vos mots et vous verrez apparaître les mots saisis avant, entre ou après par les internautes. Magique non ?
  • L’extension « Extract people also search phrases », à installer sur votre navigateur (disponible sur Chrome uniquement), qui affiche dans les SERP les expressions associées.

4. Outils web de mise en page

La liste est loin d’être exhaustive et les outils de création graphique facile pullulent sur le web. L’idée est de les utiliser pour varier les contenus et ajouter au texte web des éléments visuels – vidéos, infographies, photos, pictos, etc. – qui vont créer des « respirations » dans la lecture, des aspérités visuelles à l’écran à même de reposer l’œil. Gardez à l’esprit que la lecture à l’écran est plus difficile que dans un magazine papier. Et toute maquette de magazine papier donne une place plus ou moins large à ces respirations visuelles. C’est une loi à respecter, et même à utiliser davantage, sur le web.

  • Canva, pour composer images et typographies sympas.
  • Visual.ly, pour mettre du multimedia (infographies, vidéos, etc.) dans vos contenus.

5. Logiciels gratuits de mise en forme textuelle

Rares sont les rédacteurs qui écrivent directement dans leur CMS (Content Management System). Pour diverses raisons (confort d’usage, système de validation des contenus), il est plus aisé d’utiliser un logiciel de traitement de texte. Mais comment basculer facilement de l’un à l’autre ?

  • Bloc-notes : Windows > Tous les programmes > Accessoires > Bloc-Notes, pour supprimer tout style de mise en forme du texte (copier/coller dans le Bloc-notes) avant de l’intégrer sur votre site, et éviter ainsi d’importer des balises <span> et autres erreurs dans le code html.
  • Le logiciel Kompozer, pour créer ou mettre à jour un fichier html. Kompozer utilise la technologie WYSIWYG (What You See Is What You Get – ce qu’on voit à l’écran est ce qu’on voit sur la page web). Pratique.
  • Word2cleanhtml, comme son nom l’indique, permet de transformer un document mis en forme sous Word en un texte html propre.

6. Blogs et livres sur la rédaction web

Pour aller plus loin et être un peu corporate, voici deux liens bien utiles pour continuer de vous perfectionner sur la rédaction web ainsi que des livres références sur le sujet :

  • Le blog Editoile, vous y êtes déjà et vous trouverez certainement d’autres articles qui vous aideront.
  • Le Rédacteur web illustré, le Scoop.it de l’agence Editoile sur la rédaction web.
  • Rédaction web : écrire pour être lu et référencé, Gabrielle Denis, Editoile. Vous pouvez télécharger gratuitement cet e-book ici
  • Bien rédiger pour le Web et améliorer son référencement naturel, Isabelle Canivet, Eyrolles (2e édition)
  • Ergonomie web : pour des sites web efficaces, Amélie Boucher, Eyrolles
  • Réussir son blog professionnel, Thomas Parisot, Eyrolles

7. Outils de statistiques web

S’il est une avancée très concrète de la rédaction sur le web en comparaison à sa devancière papier, c’est bien sur le feedback. Avant, il était quasiment impossible de savoir si notre contenu était lu, compris, apprécié et efficace. Aujourd’hui, plein d’outils et d’indicateurs nous le permettent. En voici deux, des classiques, bien utiles pour progresser et rendre compte de son travail de rédaction :

Robot Editoile dans la bibliothèque

9. Malus

En fin d’article, il est de bon ton d’offrir un bonus. Mais comme on a déjà tout donné, on vous offre un dernier outil fort peu recommandable, le Pipotron. Attention au duplicate content, cet outil est très largement utilisé.

Au-delà des outils, créer un contenu original demande du temps et quelques idées. Editoile vous accompagne dans la rédaction de vos contenus web.

 

Web Content Manager à Editoile, agence webmarketing à Bordeaux (Gironde). Certifié Opquast Qualité Web niveau expert. Ses spécialités : la conception-rédaction, la rédaction web SEO (Search Engine Optimization), les chartes éditoriales et les arborescences de site web.

Commentaires(9)

  • 21 août 2014, 18:34  Répondre

    Je retrouve ici des outils complets pour effectuer de la rédaction web de la meilleure façon qui soit. A chacun par la suie d’adapter tous ces outils à ses propres convenances afin d’optimiser ses efforts.

  • 22 août 2014, 11:45  Répondre

    Dommage, certains liens ne fonctionnent pas notamment le lien vers le blog et le téléchargement ! Billet bien utile, sinon, merci 😉

  • 25 août 2014, 14:58  Répondre

    Les liens sont réparés 🙂 Pour la peine, quelques outils ont été ajoutés dans l’article

  • 27 août 2014, 05:05  Répondre

    Tous ces outils sont tous essentiels pour bien rédiger sur le web!
    Un bon rédacteur web en utilisera au moins un de ces outils. Et le plus fréquemment utilisé, je crois est positeo.com. En tout cas, c’est bien le cas chez nous !

  • 27 novembre 2014, 17:13  Répondre

    Je retrouve ici les outils essentiels à la rédaction web ! bien joué !

  • 9 décembre 2014, 17:47  Répondre

    dites donc, on découvre encore des choses ici.
    je connaissais pas le bescherelle de ta mère là mdr

    Merci pour cette synthèse

    hu hu hu le site est à jour (nocaptcha recaptcha)

  • 6 août 2015, 09:19  Répondre

    Super article, bien utile, même avec de longues années d’expériences, on trouve encore de nouvelles astuces et de nouveaux outils. Merci pour ce billet

  • 27 avril 2017, 17:59  Répondre

    Découvrez http://www.woizi.com, une nouvelle plate-forme de production de contenus Internet. Ouverte aux professionnels comme aux particuliers, Woizi.com permet d’une part de proposer ses services de rédaction en postulant sur des commandes clients, mais ce qui est plus rare, il est également possible de mettre en vente des textes déjà rédigés dés lors qu’ils n’ont jamais été cédés ni publiés. Cette plat

  • 19 septembre 2017, 14:56  Répondre

    Votre article est très sympa. Merci d’avoir partager! J’ajoute seulement un bon site que j’utilise de temps en temps
    cnrt.fr pour les synonymes, champ lexical ou autres.
    Bonne continuation,
    http://www.laredactionduweb.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.