AccueilRéférencement naturelLe référencement naturel par l’image

Le référencement naturel par l’image

Comment améliorer le référencement des images d’un site web ? Pour les robots des moteurs de recherche, l’image n’est rien sans la légende écrite qui dit ce qu’il faut voir. Si le producteur de contenus ne fait pas la démarche d’ajouter des mots-clés à l’image, aucune chance d’être référencé par Google par cette porte d’entrée ! Sans oublier que les alternatives textuelles permettent aux malvoyants « d’entendre » les images via leur navigateur doté de synthétiseur vocal.

Pourtant, malgré ces enjeux de visibilité web et d’accessibilité des contenus, la [tooltip title= »Search Engine Optimization = optimisation du référencement naturel »]SEO des images[/tooltip] est aujourd’hui relativement peu pratiquée. L’opportunité pour ceux qui s’y emploient de sortir du lot.

Quelles images référencer sur son site ?

Faut-il référencer toutes les images de son site ou seulement l’iconographie la plus signifiante ou les têtes de gondoles ? C’est une question de choix éditoriaux et/ou marketing. Ainsi, de plus en plus d’acheteurs (voyages, vêtements, outils, etc.) utilisent la recherche par l’image pour repérer, comparer, puis acheter. C’est l’[tooltip title= »Research Online, Purchase Offline »]effet ROPO[/tooltip]. Soit le fait de recueillir des informations en ligne pour ensuite acheter en point de vente. Pour certains secteurs ou créateurs de contenus particulièrement visuels, mode ou photographie par exemple, c’est une solution facile pour être vu.

Où placer ses mots-clés dans l’image ?

Quatre éléments contribuent au référencement de l’image et peuvent être optimisés par la rédaction SEO. Le premier, le nom du fichier, est à rédiger avant l’intégration sur le site web. Les 3 autres sont des balises html qui se remplissent dans le back-office ou manuellement dans le code quand on intègre l’image. L’erreur la plus courante est de laisser vide de mots-clés ces 4 éléments…

ElémentsPrincipes d’optimisation SEOLu par
Nom du fichierOubliez les img001.jpg ! Réécrivez le nom du fichier image avec des mots-clés, sans accent, et des traits d’union qui séparent les mots (mieux que des underscores). Ex. chat-qui-joue-du-piano.jpgMoteurs de recherche
AltC’est le texte alternatif à l’image. Rédigez une phrase courte à partir des mots du nom du fichier. Ex. « petit chat qui joue du piano »
Moteurs de recherche et internaute, si l’image ne s’affiche pas ou au survol de l’image avec la souris
DescriptionC’est un texte destiné à être vu plutôt que lu, à la manière d’un scénario. Ex. « Un petit chat noir blanc joue du piano en virtuose devant un public médusé. »
Moteurs de recherche et internautes malvoyants
LégendeComme dans la presse écrite, la légende s’affiche à l’écran, en général sous la photo, en fonction de la maquette (template). Ex. « Chat alors, un #lolcat pianiste »Internautes et moteurs de recherche

 

Est-ce que la taille compte ?

Les moteurs de recherche n’ont pas la capacité de « voir » l’image, et encore moins d’évaluer la qualité iconographique. Les robots lisent en revanche la taille de l’image, qui influe, à la marge, sur le référencement. Plus l’image est de grand format (dans la mesure des standards d’affichage), mieux elle est susceptible d’être bien classée dans les résultats de recherche. Par ailleurs, comme pour les contenus textuels, une image vers laquelle pointe des liens ailleurs sur le web (backlinks), par exemple sur les réseaux sociaux, est aussi mieux référencée.

Notons enfin qu’une image est d’autant mieux référencée qu’elle est associée à d’autres contenus, textes notamment, qui comprennent les mêmes mots ou expressions. Et que le référencement des images participe à la visibilité générale de l’ensemble du contenu publié.

Web Content Manager à Editoile, agence webmarketing à Bordeaux (Gironde). Certifié Opquast Qualité Web niveau expert. Ses spécialités : la conception-rédaction, la rédaction web SEO (Search Engine Optimization), les chartes éditoriales et les arborescences de site web.

Commentaires(7)

  • 10 mars 2014, 10:07  Répondre

    Bonjour

    Merci pour ces précieux conseils. En effet, au-delà du texte, un site doit effectivement intégrer des images non seulement dans une logique de référencement mais également pour donner du caractère au site. Pour l’internaute, il est plus agréable de lire, de naviguer à travers un site qui propose des photos parlants. L’application de cette stratégie s’adresse pas uniquement aux sites d’e-commerce mais à tous ceux qui veulent optimiser leur référencement sur le web.

  • 10 mars 2014, 10:59  Répondre

    Bonjour, et merci pour cet article super intéressant.
    Juste une question : « Réécrivez le nom du fichier image avec des mots-clés, sans accent, et des traits d’union qui séparent les mots (mieux que des underscores ou tirets du 6).  »
    Quelle est al différence entre le trait d’union et le tiret du ?
    Bonne journée,
    Rashel

  • 11 mars 2014, 18:12  Répondre

    Merci pour vos précisions / remarques / SR 😉
    En effet, Wellcom Centre Maurice, l’article est anglé e-commerce pour mettre l’accent sur l’effet vitrine. Mais l’optimisation du référencement des images peut être utile pour de nombreux autres objectifs que la vente. Nous avons choisi cet angle économique surtout par rapport à l’usage des internautes, qui comparent par l’image. Il existe par ailleurs plein de contenu très pertinent sur l’importance de l’image et du design. On partage bien cet avis et on garde l’idée pour un prochain article.
    Rashel, bien vu pour la coquille. C’est la même chose, c’est modifié, merci 🙂 Et merci aussi pour ce commentaire sympa. Bonne journée à vous

  • 27 juin 2014, 15:12  Répondre

    Bonjour!
    Merci pour ce rappel sur le référencement des images. On oublie / néglige parfois de remplir les balise « title » et « alt » de chaque image. Alors que ça pourrait favoriser à optimiser le site!
    Merci
    iola

  • 19 juillet 2014, 10:25  Répondre

    De bons conseils encore une fois !

  • 15 septembre 2014, 03:46  Répondre

    Merci infiniment pour ces précieux conseils

  • 25 février 2015, 10:38  Répondre

    Article très intéressant, merci pour ces infos qu’on a tendance à oublier !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.