Les 3 lettres SEO colorées sur des cubes en bois

Qu’est-ce que le SEO on-page, le SEO on-site et le SEO off-site ?

Si vous vous intéressez au référencement naturel, vous avez sûrement rencontré ces termes techniques, mais que signifient-ils exactement ? Qu’est-ce que le SEO on-page, le SEO on-site et le SEO off-site ? En quoi sont-ils différents et/ou complémentaires ? Cet article vous permettra de mieux comprendre leur définition. Objectif : améliorer la visibilité de son site web dans les moteurs de recherche ou SEO (Search Engine Optimization).

L’avantage de bien distinguer ces différentes définitions SEO est que cela aide ensuite à mieux structurer la stratégie de référencement naturel de son site. On va voir en effet que ces 3 notions recouvrent des aspects techniques complémentaires qui se répartissent différemment dans le temps lors d’un projet web. Bon à savoir quand on doit définir son plan d’actions SEO !

Besoin d’un audit SEO ?

Que vaut votre site web en terme de référencement naturel ? Que faudrait-il améliorer pour qu’il remonte mieux dans les résultats de Google ?

SEO on-site : améliorer le développement du site

Le SEO on-site (ou SEO sur le site) regroupe toutes les actions d’optimisation du référencement naturel qui se focalisent sur la structure même du site internet ou du blog. Le SEO on-site couvre les actions “techniques” qui concernent le socle même ou le développement du site.

On les met en place lors de la création du site ou de sa refonte. C’est souvent par cette étape qu’on commence sa stratégie SEO car elle impacte immédiatement tout le site. Il vaut mieux que cette étape soit achevée avant de passer à l’optimisation des contenus intégrés sur le site.

Voici quelques exemples d’actions SEO on-site à mettre en place :

  • Le fichier robots.txt
  • Le sitemap.xml ou plan de site pour les robots
  • Le plan de site html ou plan de site pour les internautes
  • La sécurisation https
  • La minification du code html
  • Le regroupement des fichiers CSS
  • La compression des images
  • La gestion du cache du navigateur
  • Les règles de réécriture des URL
  • Le fil d’Ariane avec des slugs cliquables
  • La connexion à un compte Google Analytics
  • La connexion à un compte Google Search Console
  • La barre de partage vers les réseaux sociaux
  • Les données structurées, notamment les données Local Business pour les entreprises sur tout le site ou les étoiles de vote sur tous les produits et les articles de blog

A ce stade, il faut aussi mettre en place techniquement tous les champs ou balises SEO qui seront ensuite remplis à la main, page par page, par le webmestre ou le rédacteur web via le CMS (Content Management System) :

  • Les champs title et méta-description pour Google
  • Le champ alternative textuelle des images
  • Un éditeur avec la possibilité de mettre en forme les textes (intertitres hn, gras, liste à puces, italique, etc.)
  • La possibilité de choisir la cible (ou target) des liens
  • La possibilité de personnaliser les données structurées page par page
  • Les champs Open Graph pour optimiser le partage sur les réseaux sociaux

Ces améliorations doivent être demandées dans le cahier des charges du site. Elles sont souvent réalisées par un développeur web. Elles nécessitent de savoir coder ou de bien maîtriser son CMS (par exemple WordPress, Drupal, Joomla, etc.). Sachez que certaines extensions (ou plugins) peuvent vous aider à travailler ces différents points, sans être développeur pour autant. Par exemple, pour WordPress, vous pouvez installer et paramétrer les extensions All In One SEO Pack, Yoast SEO, WP Rocket, Imagify, etc., qui vous permettront de gérer tous ces points techniques.

SEO on-page : optimiser le contenu de chaque page

Le SEO on-page (ou SEO sur la page) concerne l’optimisation du contenu publié sur chaque page web. L’objectif est d’améliorer le positionnement naturel d’une page sur une requête donnée dans les résultats de Google. La première étape du SEO on-page consiste donc à définir les mots-clés ou requêtes qu’on souhaite cibler.

Ensuite, la 2e étape du SEO on-page consiste à rédiger les contenus du site en valorisant ces mots-clés ciblés, mais aussi à optimiser toutes les balises SEO intégrées dans les pages, qu’elles soient visibles à l’écran par les internautes ou ajoutés dans le code pour les robots.

Voici une liste des éléments à optimiser, page par page :

  • Le titre h1 de la page
  • L’éventuelle réécriture manuelle des URL
  • Le texte principal des pages
  • La hiérarchisation du texte principal avec des intertitres h2 et h3
  • La description de l’image dans l’alternative textuelle
  • Le contenu des balises title et méta-description pour Google
  • Le contenu des balises Open Graph pour les réseaux sociaux
  • Les données structurées

Ces actions de SEO on-page sont généralement réalisées par un rédacteur web, un webmestre éditorial ou un intégrateur de contenu. Elles ne nécessitent pas de savoir coder si les champs ont bien été créés par le développeur lors de la phase précédente (SEO on-site).

Cette phase prend généralement plus de temps que la précédente, surtout s’il y a beaucoup de contenus à optimiser. Il n’est pas possible de l’automatiser : elle doit être réalisée manuellement, page par page. Tous les contenus et balises doivent êtes rédigés de façon spécifique et naturelle, c’est-à-dire sans copier-coller ou dupliquer automatiquement d’autres contenus en ligne.

Les actions de SEO on-page ont lieu souvent parallèlement à la refonte sur les contenus initiaux, puis doivent continuer longtemps après la mise en ligne du site, car il vaut mieux ajouter de nouveaux contenus ou les mettre à jour régulièrement pour intéresser Google.

SEO off-site : créer des liens entrants

Le SEO off-site (ou SEO hors du site) désigne les améliorations du référencement naturel qu’on effectue ailleurs sur Internet, en dehors de son site internet.

Il s’agit par exemple de réaliser les actions suivantes :

  • Faire du netlinking, c’est-à-dire créer des liens entrants (ou backlinks) qui pointent vers son propre site sur des sites tiers (partenaires, annuaires, etc.)
  • Optimiser et animer un compte Google My Business, notamment en répondant aux avis et en ajoutant régulièrement des contenus (photos, posts, offres, etc.)
  • Suivre les messages de la Google Search Console et corriger les erreurs sur son site

On pourrrait ajouter dans cette catégorie d’autres actions qui n’ont pas un impact direct sur le SEO, c’est-à-dire sur l’indexation et le positionnement de ses URL dans Google, mais qui contribuent à générer du trafic naturel et à être moins “Google dépendant” :

  • Envoyer des e-mailings et newsletters
  • Animer des réseaux sociaux
  • Faire des relations presse
  • Participer à des événements professionnels
  • Etc.

L’objectif du SEO off-site est d’améliorer la popularité et la notoriété de votre site aux “yeux” de Google. Ces actions doivent être réalisées régulièrement après la mise en ligne du site. Elles sont généralement réalisées par un webmarketer, un responsable webmarketing ou un traffic manager.

Et voilà, vous connaissez désormais toutes les sous-catégories du référencement naturel ! Si cet article sur le SEO vous a plu, vous aimerez aussi sans doute lire d’autres articles sur le même sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page