AccueilRéférencement naturelRédaction Web : 20 bonnes pratiques qualité

Rédaction Web : 20 bonnes pratiques qualité

Vous connaissez Opquast ? Ce projet collaboratif, porté par Elie Sloïm et Fabrice Bonny en 2004, a consisté à recenser les bonnes pratiques pour offrir des services Web de qualité. Actuellement, les contributeurs Opquast proposent 217 bonnes pratiques e-qualité, organisées par niveau de priorité.

Beaucoup d’entre elles concernent les aspects techniques du développement ou de l’ergonomie Web. J’ai donc sélectionné pour vous les 20 bonnes pratiques qui touchent plus particulièrement la rédaction Web, la gestion des contenus et la relation avec les internautes, les dadas d’Editoile.

Tous les contenus Opquast sont diffusés sous licence libre Creative Commons BY-SA (paternité
et partage des conditions initiales à l’identique). Vous pouvez retrouver des fiches détaillées sur chacune des bonnes pratiques de qualité Web sur le site Opquast.

Rédaction Web

1. Le contenu de chaque page du site ne comporte pas de faute d’orthographe. Éviter les difficultés de compréhension des contenus. Améliorer la perception des contenus et de l’auteur.

2. Le contenu et les services proposés sont décrits sur la page d’accueil.

3. Chaque page comporte un titre significatif et représentatif de son contenu.

4. Le contenu de chaque page est organisé selon une hiérarchie de titres et sous-titres. Permet de visualiser la structure du contenu. Améliore le référencement en facilitant l’interprétation par les robots d’indexation.

5. La signification des acronymes, sigles et abréviations est explicitée lors de leur première occurrence dans le corps de chaque page.

6. Le libellé de chaque hyperlien est représentatif de sa cible et décrit la nature du contenu vers lequel il pointe. Permet d’identifier la cible du lien quel que soit le contexte de navigation.

7. Les hyperliens internes et externes sont différenciés. Le cas échéant, prévient l’internaute s’il va quitter le service en ligne qu’il visite.

8. Les hyperliens de même nature ont des couleurs, des formes et des comportements identiques sur toutes les pages. Facilite l’identification des liens sur l’ensemble du site, accélère la navigation.

9. Tous les hyperliens internes au site sont valides. Evite les erreurs 404 et les interruptions qui en découlent dans la navigation.

Contenus multimédias

10. Le contenu alternatif de toutes les images est correctement indiqué. Améliore l’accessibilité (navigateurs texte, synthèse vocale, images désactivées). Affiche un texte pendant le chargement des images et améliore le référencement. <img … alt= »… »>

11. Les contenus alternatifs de tous les éléments non-textuels sont correctement indiqués. Permet la navigation avec des navigateurs texte ou braille, en cas de plug-ins absents, etc., et améliore le référencement.

12. Le format (extension du fichier ou lecteur logiciel) des fichiers proposés en téléchargement est indiqué.

13. La taille des fichiers proposés en téléchargement est indiquée.

14. Les vignettes ne sont pas des images de taille supérieure redimensionnée côté client. Pour les vignettes de prévisualisation, bien utiliser des versions propres et non des images originales redimensionnées via leurs attributs HTML et propriétés CSS.

15. Si des animations, des sons ou des clignotements sont proposés en boucle infinie, ils peuvent être interrompus par l’utilisateur. L’internaute conserve la maîtrise de tous les éléments affichés.

Relation avec les internautes

16. Le site propose au moins un moyen de contacter l’auteur et/ou le webmestre. Permet un retour d’information de la part des utilisateurs et des visiteurs.

17. Le nom d’un responsable des contenus est indiqué sur le site. Permet d’identifier une personne physique pour des corrections, suppressions ou ajouts sur les contenus proposés.

18. Les informations relatives aux droits de copie et de réutilisation sont accessibles depuis toutes les pages. Informe l’utilisateur des conditions sous lesquelles sont publiés les contenus.

19. La politique de confidentialité et de respect de la vie privée est indiquée.

20. Les modalités de modération des espaces publics sont indiquées sur le site. Explique aux utilisateurs pourquoi et dans quelle mesure leur publication peut être modérée.

Source : www.opquast.com

Et vous, quelles sont vos bonnes pratiques de rédaction Web ?

Directrice d'Editoile, agence webmarketing, fondée à Bordeaux (Gironde) en 2009. Certifiée Opquast Qualité Web (niveau avancé), Google Analytics et Google Adwords. J'accompagne nos clients sur leurs stratégies webmarketing, notamment de référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization).

Commentaires(3)

  • 26 avril 2012, 11:03  Répondre

    je viens seulement de découvrir votre article et il est vraiment pratique! Mais je dois avouer que pour certaines de mes rédactions, j´utilise un service de rédaction du nom de independent publishing. C´est bien pratique pour rédiger des articles de blogs ou des descri! Je passe par eux pour mon blog sur Paris et cela marche bien!

    • 28 avril 2012, 15:35

      Bonjour, Hanna.
      J’aime bien quand je reçois des commentaires sur des articles anciens : ça me permet de les redécouvrir comme si je ne les avais pas écrits…
      Merci en tout cas de partager vos tuyaux, même si je réprouve les tarifs trop bas que ce service propose aux auteurs : « Avec un texte de 400 mots, vous recevrez 5,60 euros. »

      • 14 mai 2012, 10:27

        Merci Gabrielle pour votre réponse =) Je comprends votre réaction et j´était aussi réticente au début, mais j´estime que c´est un compromis entre passer des heures à la redac et envoyer cette même redac à Madagascar… Mais c´est un débat qui se tient et peut durer longtemps!

Laisser un commentaire