comment-rédiger-le-tweet-parfait

Pas facile d’être lu sur Twitter quand on sait que 500 millions de tweets sont publiés chaque jour. Et avec 115 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde, on serait tenté de penser qu’il y a peu de chances pour que son contenu soit vu.

Comment faire en sorte que vos messages émergent de la masse ? Beaucoup de méthodes existent pour cela. Mais la plus efficace est peut-être la plus simple : soigner la rédaction de ses tweets. Dès lors, on peut résumer cela en une question : comment rédiger le tweet parfait ? Découvrez la réponse avec notre infographie !

[Infographie] Rédiger le tweet parfait | Editoile



Message : le poids des mots

Ce n’est pas parce que vous écrivez en 140 signes que vous devez utiliser des abréviations, réservées aux chiffres et à quelques mentions spéciales, ou oublier les règles du français. Bien au contraire : une faute d’orthographe ou de conjugaison, dans un message aussi court qu’un tweet, se voit comme le nez au milieu de la figure ! Pas bon pour votre image si vous êtes par exemple rédacteur web… De même, évitez le style SMS et les majuscules qui ne facilitent pas la lecture. Soyez clair ! Recherchez une formulation percutante qui donne toutes les infos (ou presque) en quelques mots. De toute façon, avec 140 signes, vous n’avez pas le choix… :)

Ton : détendez-vous, vous êtes sur Twitter !

Certes, il ne faut pas dire n’importe quoi dans un tweet. Pour autant, ne soyez pas trop formel. Détendez-vous, vous êtes sur Twitter ! Si vous vous exprimez sur votre compte personnel, parlez en votre nom propre et utilisez le « je ». N’hésitez pas à formuler clairement ce que vous attendez de vos lecteurs, à l’aide de call-to-action. Vous avez envie par exemple d’être retweeté ? Utilisez la mention « Retweetez SVP » (mieux compris que le simple « RT SVP ») à la fin de votre message et laissez le charme agir. Bien sûr, il faut que votre information en vaille la peine…

Signes : 120 signes max (moins que 140)

Vous le savez par cœur : un tweet c’est 140 signes. Mais évitez d’utiliser tout votre « capital caractères« . Dans le tweet idéal, les bonnes proportions sont :

  • 100 signes pour le corps du message
  • 20 signes pour le lien (amplement suffisant si vous utilisez un raccourcisseur type bit.ly)
  • 20 signes non utilisés pour les retweets avec mentions

Mentions : la pêche au @

Quand vous republiez une information, que ce soit un retweet ou une remise en forme de tweet, citez toujours l’utilisateur d’origine. Évitez d’aller pêcher des informations et de les publier comme si elles venaient de vous. Et surtout, stipuler l’auteur originel en mentionnant son @ favorise les remerciements et la discussion, donc la viralité et l’engagement !

Hashtags : trop de # tue le #

Les hashtags, ou mots-clés précédés d’un dièse, sont indispensables car ils permettent à des utilisateurs qui ne vous suivent pas de découvrir vos tweets. Des analyses statistiques consacrées à Twitter montrent qu’utiliser 2 hashtags favorisent le retweet. Au-delà, ça fait trop m’as-tu vu… Si cela est possible, et cohérent avec votre contenu, essayez de placer un mot-clé de géolocalisation.

Lien : petites URL, grands résultats

Si vous décidez d’ajouter un lien à votre tweet, passez par un raccourcisseur d’URL.  Bit.ly est conseillé car des études ont révélé qu’avoir recours ce service favorise le retweet. Vérifiez toujours que le lien fonctionne (pas d’erreur 404 !) et qu’il renvoie si possible vers des pages Web responsive, c’est-à-dire adaptées à un affichage sur tablettes et smartphones. Car la majorité de vos lecteurs utilisent ces terminaux.

Image : en 420 x 222 px via Pic.twitter

L’adage est connu : une image vaut mieux qu’un long discours. Cela se vérifie avec Twitter, réseau social pratiquant le picture marketing. La taille optimale est de 440 x 222 pixels si vous voulez que l’image s’affiche entière dans le fil des tweets. Téléversez des visuels via Pic.twitter.com, le plateforme d’upload intégrée de Twitter, car le taux de retweet est stratosphérique : vous avez 94 % de chances de plus d’être retweeté en comparaison avec d’autres services du même genre !

Publication : au moment idéal

Si vous visez l’efficacité, choisissez soigneusement le moment où vous publiez vos tweets. Pour information, les meilleurs jours de diffusion sont statistiquement les jeudis, samedis et dimanches. Si vous publiez en anglais afin de toucher, par exemple, des utilisateurs américains, prenez en compte le décalage horaire.

Conversation : dis merci aux twittos

Dernier conseil : surveillez la viralité de vos tweets via l’onglet @Connecter dans le menu supérieur de votre profil. Remerciez systématiquement les utilisateurs vous ayant retweeté ou mentionné. Vous favoriserez ainsi la discussion et donc l’engagement.