Des aimants roses en forme de lettres sont disposées sur un tableau blanc.

Qu’est-ce que l’effet de longue traîne en SEO ?

Si vous vous intéressez au référencement naturel sur Internet, vous avez probablement entendu parler de la « longue traîne » ou de l’effet de longue traîne (long tail effect en anglais) lors du choix des mots-clés. Mais alors, qu’est-ce que l’effet de longue traîne en SEO (Search Engine Optimization) ? A quoi sert-il et comment l’appliquer à son site web ? Retrouvez toutes les réponses dans cet article de définition webmarketing !

L’effet de longue traîne, c’est quoi ?

La longue traîne désigne les requêtes longues que tapent les internautes dans les moteurs de recherche. Ces expressions composées de plus de 3-4 mots-clés génèrent chacune un trafic faible, mais elles provoquent une conversion forte. C’est ce qu’on appelle l’effet de longue traîne en SEO (Search Engine Optimization) ou référencement naturel.

Nous nous chargeons des textes de votre site web

Notre équipe de rédacteurs spécialisés en rédaction SEO enrichit votre nouveau site internet avec des contenus originaux et optimisés.

La longue traîne désigne donc une partie très intéressante des mots clés tapés dans les moteurs de recherche (Google, Bing, Qwant, etc.). Elle concerne les requêtes longues et précises, généralement composés de plus de 3-4 mots clefs, que tapent les utilisateurs lorsqu’ils savent plus précisément ce qu’ils veulent trouver pour obtenir des liens plus pertinents dans les pages de résultats de recherche ou SERP (Search Engine Results Pages).

Par exemple, après avoir tapé des requêtes courtes et génériques comme « voyage tahiti », ils peuvent être déçus par les liens proposés par Google qui n’a pas eu assez d’informations pour comprendre leur véritable intention de recherche : aller à Tahiti en croisière ? Réserver un vol vers Papeete ? S’informer sur les voyages des explorateurs au XVIIIe siècle ?

Les internautes vont donc recommencer leurs recherches dans Google, mais cette fois-ci en allongeant et en précisant leur requête. Après avoir fait quelques recherches initiales, ils ont compris que l’hôtel dont ils rêvaient sur le lagon était situé sur une autre île de Polynésie et qu’ils existaient des offres spécifiques pour les jeunes mariés. Ils vont alors taper des expressions comme « voyages de noces bora bora sur pilotis ». Leur intention de recherche est maintenant parfaitement claire. Ils sont devenus des « experts » du sujet.

Ces expressions-clés longues sont forcément recherchées moins fréquemment par les internautes car elles sont plus précises, plus spécifiques. Elles correspondent à une plus grande variété d’intention. S’il y a beaucoup de gens qui rêvent d’aller à Tahiti, il y a beaucoup moins de jeunes mariés qui veulent y passer leur voyage de noces.

Quels sont les avantages de l’effet de longue traîne en SEO ?

Schéma de l'effet de longue traîne montrant le rapport entre trafic et conversion en fonction de la longueur des mots-clés
Longue traîne = moins de concurrence et plus de conversion

Des mots-clés moins concurrentiels

Premier avantage pour le référencement d’un site, les mots-clés de longue traîne sont moins concurrentiels que les mots-clés génériques. Certes, ils sont plus rares, ils comptent moins de requêtes mensuelles. Mais comme ils sont plus précis, ils sont aussi présents dans moins de pages indexées par Google sur des sites concurrents que les mots-clés génériques. C’est pourquoi ils sont beaucoup moins concurrentiels en SEO que les mots-clés plus fréquents.

En effet, il est très difficile pour un site web de se positionner sur des requêtes courtes, composées de mots-clés très recherchés qui s’inscrivent dans la courte traîne. Ces requêtes imprécises ciblent une infinité de sites internet déjà indexés depuis longtemps, face auxquels vous aurez du mal à rivaliser. C’est pourquoi il est souvent plus pertinent de privilégier plusieurs expressions clés qui combinent des mots-clés spécifiques à votre activité, à vos services ou aux produits que vous vendez sur votre site internet.

Par exemple, il est plus réaliste d’essayer de se positionner dans les résultats naturels sur une requête longue et précise, par exemple « hôtel de charme avec jardin bordeaux », que sur une requête courte et vague, par exemple « hôtel bordeaux. » Cela prendra probablement moins de temps et d’argent pour se classer en première page. Les coûts liés au référencement web seront donc plus faibles.

Des mots-clés qui génèrent un trafic total important

Deuxième avantage de la longue traîne pour le référencement Google : le trafic naturel généré. Certes, ces mots-clés longs génèrent chacun un nombre de visites réduit vers une page différente et spécifique de votre site web. Comment ils sont peu recherchés et qu’ils générent chacun peu de visites, ils sont souvent négligés par les webmasters.

Mais lorsqu’on cumule toutes les visites provoquées par l’ensemble des mots-clés de longue traîne, ils représentent une part importante du trafic organique total (celui issu des liens naturels des moteurs de recherche), surtout si vous avez beaucoup de pages spécifiques sur votre site web.

Des mots-clés qui convertissent mieux

Enfin, troisième avantage et pas des moindres, leur potentiel de conversion. Lorsque les internautes savent exactement ce qu’ils cherchent et qu’ils utilisent des mots « experts », on peut considérer qu’ils sont prêts à acheter. Si votre site web propose une page qui répond exactement à leur recherche ultra précise, il y a plus de chances que Google l’affiche dans ses résultats, que les internautes cliquent sur votre lien et qu’ils finissent par acheter votre produit.

Le taux de conversion ou CTR (Click Trough Rate) des visiteurs issus de la longue traîne est donc généralement meilleur que celui des visiteurs issus de la courte traîne, voire de publicités.

La longue traîne vous permet donc également de vous adresser à votre cible directe. Si un utilisateur est intéressé par un produit particulier, du même type que ceux que vous proposez, nul doute qu’il formulera une requête très précise pour arriver rapidement à la page qui répondra à son besoin. En utilisant des mots-clés caractéristiques à votre produit, vous anticipez sa recherche et vous positionnez de manière optimale.

Comment appliquer la long tail en référencement ?

Choisir des mots-clés longs

Vous souhaitez utiliser l’effet de longue traîne sur votre site internet ? La première étape est le choix de mot-clé. Commencez par sélectionner des expressions clés précises de plus de 3 mots sur lesquelles vous voulez être référencé. Une expression de moins de 3 mots tapée dans un moteur de recherche aura peu de chances de bénéficier des avantages de la longue traîne. Cet article peut vous aider à choisir vos mots-clés.

Par exemple, si vous vendez du café, préférez l’expression « café pur arabica moulu bio » à l’expression « café moulu ». Pensez également à décliner vos mots clés principaux en utilisant des synonymes ou en multipliant les périphrases !

Vous trouverez ces mots-clés longs en utilisant des outils comme l’autocomplétion (Google Suggest) dans la recherche Google, le planificateur de mots-clés dans Google Ads, Ubersuggest de Neil Patel ou AnswerThePublic. Vous voulez plus d’outils ? Lisez notre article « La boîte à outils du rédacteur web ».

Au-delà du descriptif de vos produits ou services, cherchez aussi des idées de sujets pour de futurs articles de blog. Il s’agit souvent de répondre aux questions que se posent les internautes ou de leur proposer des tutoriels :

  • Qu’est-ce que…
  • A quoi sert…
  • Comment faire pour…
  • x conseils pour…
  • x astuces pour…
  • x étapes pour…

Réécrire les contenus existants

Deuxième étape, retravaillez vos contenus déjà présents sur votre site en insérant ces nouvelles expressions-clés longues dans vos textes. L’idée est d’enrichir vos URL déjà existantes pour que Google puisse mieux les associer à des intentions de recherche plus précises.

Commencez par réécrire les pages web qui présentent déjà le plus de trafic ou qui sont les plus importantes pour votre business, notamment les fiches produits, les pages catégories sur un site e-commerce ou les pages de présentation de vos services sur un site vitrine. Certains outils comme RM Tech de Ranking Metrics peuvent vous indiquer les pages à travailler en premier.

Attention, réécrire prend du temps, certes moins que produire un nouveau contenu, mais ces optimisations SEO peuvent s’avérer très efficientes. On vous explique ici comme réécrire un texte pour le Web.

Créer plus de contenus spécifiques

Si votre site internet n’a que très peu de contenu, vous allez vite vous rendre compte qu’aucune page ne répond aux requêtes les plus spécifiques de la longue traîne. Vous allez donc devoir créer de nouvelles pages qui répondent à ces requêtes longues sur le principe « une requête = une page ». Chaque page doit répondre à une requête.

Travailler sa longue traîne pousse généralement à ajouter de nouvelles pages pour présenter tous ses services un par un, à rédiger des articles sur son blog ou magazine, voire même à en créer un si vous n’en disposez pas encore sur votre site. Vous pouvez aussi enrichir la partie FAQ (Foire aux questions) en créant une page (= une URL) par question/réponse, au lieu de mettre toutes les questions/réponses dans une seule page.

Comme ce travail de création de contenu optimisé prend du temps (cela en fait des pages à rédiger !), il s’agit donc de prioriser vos expressions clés pour commencer par celles qui présentent le plus d’opportunités SEO. Autrement dit, celles qui sont assez populaires (nombre de requêtes mensuelles important), tout en présentant peu de concurrence (nombre de pages indexées par Google faible). Évidemment, l’effet de longue traîne doit être combiné avec des contenus pertinents et de qualité. Il est donc inutile de produire des pages pleines de mots-clés si celles-ci ne répondent pas aux besoins de votre cible.

Améliorer son taux de rebond

Lorsqu’on travaille sa longue traîne, on peut rencontrer une difficulté à convertir le trafic généré, qui se traduit par une augmentation du taux de rebond. Autrement dit, on attire plus de visiteurs sur son site, par exemple sur son blog, mais ces visiteurs se contentent de lire l’article qui répond exactement à leur question, puis repartent après l’avoir lu, sans avoir cliqué ailleurs sur le site, notamment sur les fiches produits.

Il faut donc non seulement créer de nouveaux contenus type article ou FAQ, mais aussi veiller à y ajouter des appels à l’action ou CTA (Call To Action) incitatifs vers les fiches produits, des liens vers d’autres pages du site pour renforcer le maillage interne ou intégrer des formulaires de contact. Objectif : améliorer l’expérience utilisateur, augmenter les clics internes pour diminuer le taux de rebond et diriger le trafic vers les money pages.

Cet article vous a intéressé ? En voici d’autres sur le référencement naturel pour poursuivre votre lecture :

Abonnez-vous à l’infolettre

Recevez nos tutos et articles conseils tous les 3 mois. Rejoignez vite nos 1000 abonnés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page